jeudi 3 septembre 2020

"Une si belle image" de Katherine Pancol


Elle n'avait rien d'une Marie-Antoinette-à-la-ferme et prenait très au sérieux son nouveau métier. Il s'est vite trouvé qu'elle aimait travailler sur les manuscrits et les mettre au point. Elle avait l'oeil pour ça et bossait dur. Lorsque chacun l'eut compris, elle s'est un peu détendue. Il était cependant difficile de s'habituer à croiser une couverture de magazine aussi souvent dans les couloirs.

Résumé : 
Jackie, c'est l'histoire de toutes les femmes. 
Elle nous ressemble terriblement, 
mais n'a jamais voulu qu'on le devine. 
Elle était beaucoup trop fière. 
Alors elle est devenue un personnage de roman. 
Pour mieux nous égarer, pour mieux nous épater. 
Elle a jeté de la poudre de perlimpinpin aux yeux du monde entier. 
Elle a dissimulé ses fragilités, ses mystères, et a construit son propre mythe. 

C'est ce roman d'une vie que Katherine Pancol nous raconte dans Une si belle image.

Mon avis : <3 <3

Pourquoi avoir choisi de lire ce livre ? En espérant enfin connaître la vie de Jacqueline, alias Jackie, Kennedy ! C'est désormais chose faite après cette lecture. Le livre est à la fois une biographie et une fiction car il y a beaucoup de détails et en même temps l'auteur se permet de proposer quelques hypothèses. En effet, on n'a pas toujours su ce qui se cachait derrière...

Nous, grandes lectrices que nous sommes, ne dirons pas le contraire : on lit pour se mettre dans la peau des personnages. Ici, je prenais ce livre à la fois comme une biographie et une fiction, mais à aucun moment je n'ai souhaité me mettre dans la peau de Jackie. De son enfance où elle subit le divorce de ses parents à l'échec de son deuxième mariage, je n'aurai pas voulu être à sa place. Pourtant, elle était belle, intelligente, argentée, et a épousé un homme très convoité : John Fitzgerald Kennedy. En se mariant à cet homme, elle a tenté de donner "une si belle image", mais la réalité était en fait toute autre...

Katherine Pancol parle beaucoup de l'intériorité pour essayer de nous mener au plus près de Jackie. Cette dernière a très mal vécu le divorce de ses parents, qui avaient tous deux un mode de vie bien distinct. Elle s'est mariée à JFK mais celui-ci n'était qu'un homme ouvertement volage et son second mariage avec Aristote Onasis n'a pas été le repos qu'elle aurait pu attendre. Un troisième homme, le dernier, Maurice Tempelsman, partagera quatorze ans de sa vie avec elle mais il était marié et sa femme refusait le divorce. Le livre permet ainsi d'en apprendre beaucoup sur elle, avec des détails et des anecdotes.

=> Un joli livre sur l'histoire tragique d'une femme. Si cette figure vous intéresse, lisez ce livre !


Être star ou ne pas l'être. Cette ambiguïté va poursuivre Jackie toute sa vie. Elle fait tout pour être regardée, remarquée, appréciée. Quand elle entre dans une pièce, on ne voit qu'elle. Elle le sait. Dans ses "moments paillettes", elle ne doute de rien, elle s'aime enfin, le regard des autres la rassure. Et puis, brusquement, c'est la panique, elle n'a envie que d'une chose : que les douze coups de minuit retentissent, qu'elle retrouve ses haillons et sa citrouille et puisse s'enfuir le plus loin possible. Elle passera sa vie sur scène en rêvant d'être machiniste.


Elle veut tout contrôler pour ne jamais souffrir. Les livres, les études sont moins dangereux. Elle sait qu'elle et intelligente et qu'elle domine son sujet. Elle rêve, d'ailleurs, d'être une nouvelle Mme Récamier ou Mme de Maintenon, d'avoir un salon où elle recevrait aussi bien les prix Nobel que des champions de natation. Tout l'intéresse.



Genre : Roman
Publié à l'origine en 1994
Pages : 248
Français

Aucun commentaire:

Publier un commentaire