dimanche 8 novembre 2020

"L'affaire Prothero" d'Agatha Christie


Titre original : The Murder at the Vicarage


 

Mon avis : <3

  Je ne sais pas vous mais, pour moi, la saison automnale est toujours le moment que je préfère pour lire des romans policiers ! Je voulais me lancer dans le tome 2 des enquêtes du cher Hercule Poirot mais ne l'ayant pas, je me suis dit que c'était l'occasion idéale pour rencontrer la célèbre Miss Marple, autre héroïne phare d'Agatha Christie. Je peux d'ores et déjà vous écrire que je suis très déçue par la place accordée à cette enquêtrice dans l'histoire...

Le colonel Protheroe est retrouvé mort dans le bureau du pasteur Clément. Un crime n'avait pas été commis dans le petit village de Saint Mary Mead depuis quinze ans alors le petite village est en émoi ! Et bien des personnes pourraient être soupçonnées du crime, comme sa femme ou l'amant de celle-ci, le peintre Lawrence...

Le récit nous est raconté par le pasteur Clément en personne, ce qui m'a fortement étonnée car je m'attendais à ce que ce soit fait plutôt par Miss Marple. Pour en venir à celle-ci, je trouve qu'elle a une place de très second rang. C'est le pasteur qui mène véritablement l'enquête, en étant très proche des policiers en charge de l'affaire. Même le peintre un temps soupçonné en vient à enquêter (certes, sous recommandation de Miss Marple). La vieille dame n'est pas au premier plan et je trouve cela vraiment dommage, en plus elle qui voit tout ce qu'il se passe dans le village est donc la plus à même de tout savoir !

Suivre la résolution de l'enquête n'en reste pas moins assez captivant. Il m'a fallu seulement quelques jours pour venir à bout du récit.

=> Pour le premier tome avec l'héroïne Miss Marple, je m'attendais à ce qu'elle soit davantage présente. Ce premier tome ne montre pas l'héroïne comme enquêtrice principale alors peut-il qu'il ne présage que la suite. En tout cas, je l'espère et préfère m'en remettre au tome suivant pour un avis définitif. En dépit de ça, L'affaire Protheroe est une enquête qui se lit très bien.


Résumé : Quand on découvre le colonel Protheroe tué d'une balle dans la tête dans le bureau du presbytère, le pasteur a sans doute déjà une idée sur l'identité possible de l'assassin ou, en tout cas, sur un mobile vraisemblable. N'assiste-t-il pas au thé hebdomadaire de sa femme, où s'échangent potins et cancans ?



Genre : roman policier
Publié en 1930
Pages : 253
Britannique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire