dimanche 1 novembre 2015

"Blonde" de Meg Cabot


En d'autres termes, Christopher et moi avions raison : les Morts-Vivants existent.
Bon. Où est le problème, demanderez-vous ?
C'est que je suis l'une d'entre eux.

Résumé : Comment aurais-je pu imaginer que l'inauguration de ce grand magasin changerait ma vie à jamais ? Tout le monde, sauf moi, voulait assister à cet événement : Nikki Howard, célèbre top model, devait y apparaître. Je me souviens qu'un écran géant m'est tombé dessus... puis plus rien. Jusqu'à aujourd'hui où je me réveille dans un lit d'hôpital. J'ai une impression étrange... Tout le monde me regarde bizarrement et me parle comme si j'étais quelqu'un d'autre ! Et si c'était ça ? Si j'étais devenue une autre ?

Mon avis : <3

Cela fait un bon moment que j'aurai voulu avoir lu ce livre, depuis sa sortie en 2009, mais il était pris à chaque fois que je voulais l'emprunter à la médiathèque. Récemment je suis repassée au rayon Meg Cabot et, pour une fois, beaucoup de ses livres étaient disponibles. Entre la lecture de classiques et de romans historiques, il me faut aussi des livres "détente".

Pourquoi spécifiquement lire Blonde ? Parce que l'histoire relate la vie d'une jeune fille devenant, dans une autre vie, mannequin. Avec ce livre, je voulais tenter d'atténuer mes préjugés sur ce métier, qui est bien le dernier que je ferai. Mais mon souhait n'a pas été exaucé. L'aperçu du mannequinat reste justement un aperçu et on n'entre pas encore précisément dans ce milieu. Emmerson dit que ce métier est difficile mais sans s'expliquer vraiment... Du coup, je me pose encore des questions, alors qu'avec ce livre je voulais des réponses. Il faut dire que l'histoire avance très peu et qu'il est compréhensible qu'il y ait trois tomes. Tout est peut-être fait pour qu'il y ait une suite en même temps... L'histoire est donc lente, il y a très peu d'ellipses et on vit au jour le jour je dirai. C'est à la fois un peu énervant et d'un côté, aimant par dessus tout les dialogues, j'ai été assez servi.

Concernant l'histoire du changement de corps mais pas de l'âme, c'est assez complexe. Je peinais vraiment à comprendre car Emmerson garde ses parents mais prend la vie d'une autre fille. Ce récit ressemble énormément à la série télévisée qu'il m'arrive de regarder, Drop Dead Diva où une femme frivole se retrouve dans le corps d'une avocate costaud et intelligente. L'autre point de ressemblance est la meilleure amie qui est au courant du subterfuge. Je ne dirai pas qu'il y a eu copie mais pourquoi la meilleure amie serait-elle forcément au courant ? Dans les deux cas, elle est plutôt frivole.

Puis l'histoire finit par prendre place et Emmerson affronte sa nouvelle vie. Dans l'ensemble, l'histoire a été amusante mais ce que j'aime avant tout chez Meg Cabot, ce sont ses personnages. Ici j'ai retrouvé un type de personnages déjà rencontré dans une autre oeuvre de l'auteur, Samantha, celui du garçon manqué qui refuse de s'habiller comme une fille, qui déteste les cheer leaders et qui n'a jamais approché de garçon ou n'a eu de relation amoureuse avec. C'est sensiblement le même schéma que  l'on retrouve dans ce livre mais, ici, la situation est plus complexe car Emmerson étant mannequin, elle ne peut se vêtir mal tous les jours. De plus, cette héroïne était accro aux jeux vidéos dans son ancienne vie et elle garde cette passion dans sa nouvelle existence. Je n'y connais rien en jeu vidéo mais cela en faisait un protagoniste d'original.

La question de la mort est aussi abordée et c'est dur car son meilleur ami se retrouve sans personne. J'espère que Nikki arrivera à devenir proche de lui, ce qui n'est pas forcément gagné !

=> Je sais qu'il sera difficile de convaincre les personnes qui passent habituellement sur mon blog alors je vous laisse décider. En tout cas, pour moi ce n'était pas une envie de lire du Meg Cabot, mais un besoin. Je me sens tout de suite mieux après (je n'étais pas mal non plus). À chacun sa thérapie !


Genre : Roman
Publié en 2009
Pages : 329
Américain


Suite :
  • Toujours blonde (2009)
  • Éternellement blonde (2012)


7 commentaires:

  1. pas trop mon style de lecture pour ma part

    RépondreSupprimer
  2. Blonde, pour moi, c'est Joyce Carol Oates et son livre sur Marilyn Monroe. Un livre totalement barré, limite nauséeux parfois, mais qui a eu le mérite de remettre Marilyn au goût du jour en tant que personne complexe. Et ça, ce n'était pas gagné. des bises!

    RépondreSupprimer
  3. Intéressant tout ça ! J'ai aussi lu une série de Meg Cabot à une époque, et me souviens du bien que j'en avais retiré (Miss Lagaffe). Je ne connaissais pas du tout ce titre, je le note. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais lu un tome de cette série et je pense l'avoir aimé mais le souci est que je ne l'ai pas lu dans l'ordre. Un jour ce sera chose faite ! :-)

      Supprimer
  4. J'avais commencé par le dernier je crois ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi on peut les lire dans le désordre ! :-)

      Supprimer
  5. Bonsoir, j'ai une super annonce à vous faire . Meg Cabot vient à Metz le 28 Novembre à partir de 16 h à la librairie Hisler. Vous voulez en savoir plus sur cet évènement, vous pouvez me contacter par mail : laurejeunesse@hisler-even.com ou Facebook @espacejeunesse.hisler . Merci à vous :)

    RépondreSupprimer